Les spécificités du contrôle technique automobile

Les spécificités du contrôle technique automobile

Le contrôle technique d’une automobile répond à un cahier des charges très précis imposé par l’État. 133 points différents répartis dans 9 catégories sont actuellement contrôlés, mais la législation est en constante évolution.

Les points vérifiés durant un contrôle technique d’une automobile

Plus de 600 défaillances potentielles sont vérifiées lorsque vous amenez votre automobile passer un contrôle technique. On peut les classer dans 9 catégories différentes :

  • Identification de l’automobile : vérification des documents obligatoires, des plaques d’immatriculation ou de celles du constructeur…
  • Système de freinage de l’automobile : contrôle des plaquettes et des disques de tous les freins
  • Direction de l’automobile (dont la colonne de direction et le volant)
  • Visibilité : joint et surface du pare-brise, vérification des rétroviseurs, du lave-glace…
  • Feux, dispositifs réfléchissants et équipements électriques : analyse du fonctionnement et/ou de l’orientation des feux de position, de stop, de détresse, contrôle des catadioptres, de l’éclairage des plaques d’immatriculation…
  • Essieux, roues, pneus et suspension : contrôle de l’état des pneumatiques ainsi que des moyeux, des amortisseurs et joints ainsi que des roulements
  • Châssis et accessoires du châssis : étude de l’état général du châssis, de l’échappement, des supports du moteur ou encore de la carrosserie
  • Autre matériel : vérification des ceintures de sécurité, du compteur kilométrique, de l’avertisseur sonore…
  • Nuisance : contrôle des nuisances sonores, des émissions au niveau du pot d’échappement et des rejets autres que l’eau

L’évolution du contrôle technique d’une automobile

Au fil des ans, la liste de points contrôlés n’a cessé de s’allonger. La dernière évolution législative a ainsi fait passer ce nombre de 123 à 133 points, et les défauts potentiels de 410 à plus de 600. Il en va de même pour les motifs de contre-visite qui ont été multipliés par deux. Ceci a eu pour conséquence de rendre la contre-visite en cas de défaillance payante, en plus d’une augmentation du prix du contrôle en lui-même, et d’allonger la durée du contrôle de plus d’un quart d’heure. Désormais, certains défauts pouvant mettre en danger les autres usagers ou l’environnement imposent une immobilisation quasi immédiate du véhicule.

Votre controle technique est à seulement 63 euros et la contre visite offerte !

Vous souhaitez prendre rendez-vous avec nous pour votre contrôle technique ? C'est par ici !

Cliquez ici pour prendre rendez-vous

Page précédente :

Tout savoir sur le contrôle technique

Page suivante :

Quels sont les points du contrôle technique soumis à contre-visite ?